Home

From the blog

eurokracy-montreal-2014-airsociety-079

Quebec Hellaflush et le Futur d’Eurokracy

No Comments Media Press Release

Tel que vous avez pu tous constater, le Ministre du Transport et la SAAQ  on récemment publié un article intitulé Hellaflush. Cet article a pour but de non seulement définir le mot Hellaflush mais bien de me qualifier en tant que modifications illégales de votre véhicule.

L’article/loi qui a été publié sans aucune consultation publique fait déjà face a de nombreuses critiques négatives, non seulement locale, mais bien à travers le monde.

Voici l’article en question : http://www.saaq.gouv.qc.ca/securite_routiere/vehicules_technologies/hellaflush/index.php

Le hellaflush est une pratique esthétique réalisée au détriment de la tenue de route et de la maniabilité d’un véhicule. Il s’agitd’une mode qui consiste à :

• Abaisser la suspension d’un véhicule;

• Installer des jantes surdimensionnées et déportées (offsetsupérieur à celui des jantes originales);

• Monter des pneus trop étroits pour la jante (tire stretching).

Ces modifications, qui affectent la géométrie de la suspension du véhicule, sont généralement observables par la présence d’un carrossage négatif (negative camber) exagéré. Voici un tour d’horizon des principales modifications entraînées par lehellaflush et les raisons pour lesquelles cette pratique est interdite.

Modification à la géométrie de la suspension

La majorité des véhicules abaissés présentent des anomalies concernant l’ajustement du carrossage. En effet, l’ajustement du carrossage n’est pas prévu sur plusieurs modèles de véhicules, ce qui rend impossible l’alignement des roues du véhicule conformément aux spécifications du fabricant. Pour compenser, la suspension doit travailler en dehors de la plage pour laquelle elle a été conçue, ce qui diminue la maniabilité et la stabilité du véhicule ainsi que la surface de contact avec la route.

Modifier la géométrie de la suspension d’un véhicule réduit sa maniabilité et sa sécurité. De plus, il est interdit d’utiliser des composants de suspension trop rigides ou au débattement insuffisant. Il est également interdit de modifier un véhicule à un point tel que les pneus touchent un composant du véhicule ou qu’une partie de la carrosserie du véhicule touche la chaussée en situation de conduite normale.

Pneus étirés (tire stretching)

Les fabricants de pneus établissent la dimension des jantes pouvant être utilisées pour chaque type de pneu afin d’assurer une performance et une sécurité optimales. Il est interdit d’utiliser une combinaison jantes et pneus qui ne respecte pas les recommandations des fabricants, car cette pratique est dangereuse et compromet la sécurité de tous les usagers de la route pour plusieurs raisons.

Ainsi, une mauvaise combinaison jantes et pneus :

• Provoque une flexion du pneu à des endroits qui ne sont pas conçus pour la supporter. Comme l’étirement entrave le mouvement naturel du flanc et de la semelle, le pneu doit supporter de fortes contraintes pouvant provoquer une augmentation de sa température;

• Diminue la surface de contact entre la route et le pneu, ce qui réduit l’adhérence au sol et détériore le comportement routier;

• Amplifie le risque de défaillance du pneu et la tendance à faire sortir le pneu de sa jante;

• Augmente le risque de déformation interne de la semelle du pneu (invisible de l’extérieur), ce qui peut mener à sa destruction;

• Accélère la détérioration du pneu en raison de la surcharge sur un pneu d’une cote de charge inférieure, ce qui entraîne une usure accélérée et non uniforme de la bande de roulement.

L’utilisation de produits inflammables ou de très hautes pressions pour asseoir un pneu sur une jante sont des techniques de montage à proscrire, car elles sont très dangereuses et peuvent causer des dommages permanents au pneu. La pression recommandée par le fabricant d’un pneu est visible sur son flanc.

Saviez-vous que certaines compagnies d’assurance refusent d’indemniser leur client lorsqu’il est démontré que son véhicule a été modifié avec des composants non conformes? Pour votre sécurité et celle des autres, suivez les recommandations des fabricants de pneus afin d’éviter de tragiques conséquences. Rappelez-vous que vos pneus sont votre seul contact avec la route.

Jantes à déport

L’installation de jantes à déport (offset) augmente généralement les contraintes dans les composants de suspension et de direction. L’espace à l’intérieur de la roue étant limité par les composants mécaniques (suspension, direction, système de freinage, etc.), l’excédent est alors poussé vers l’extérieur, d’où la nécessité d’augmenter le déport de la jante. Or, cette situation augmente l’effet de levier entre la roue et ses roulements, car la roue est plus loin de son point d’appui habituel. Ces contraintes supplémentaires finiront par modifier le carrossage des essieux, diminuer la stabilité du véhicule et accélérer l’usure des pneus et des autres composants de conduite.

L’utilisation de jantes plus larges oblige parfois à modifier la carrosserie. Pour l’éviter, certains vont installer un pneu à semelle étroite étiré au maximum. Ainsi, installer une jante à déport qui dépassera de l’aile, alors que la semelle du pneu demeurera à l’intérieur est dangereux.

Évidemment, cette pratique est interdite, car tout véhicule routier doit être muni de pneus conformes aux normes établies. Pour en savoir plus, consultez votre vendeur de pneus ou le site Web de la Tire and Rim Association.

Que cela veut dire pour nous?

Durant 9 mois de l’année où il est légal d’opérer un vehicule de promenade munis de pneu d’été, il sera illégal de munir ce dernier avec des jantes à offset élever ( en passant il y a une erreure au niveau du code ici, c’est bel et bien un offset negatif, ou plus bas qui font en sorte que la roue sort vers l’extérieur de l’aile ) pneus étroits “stretch”, camber négatif exagérer et suspension abaissée.

Si vous décider d’équiper votre véhicule avec ces modifications, vous risquez de vous faire intercepter et recevoir un constat pour vérification mécanique, et en plus, des contraventions face à ces modifications, dépendamment l’humeur du policier.

De plus, une compagnie d’assurance peut nier toute compensation envers un véhicule jugé illégalement modifié par la nouvelle loi émise par la SAAQ.

Que pouvons-nous faire?

Il est important de contacter les média et vos dirigeants publiques afin de leur faire part de votre position à ce sujet.  Seulement en étant un peuple avertis, actif et intelligent que nous pouvons combattre l’ignorance. Il est impératif que nous informions le public des effets nocifs de cette loi et ceci, non seulement envers les propriétaires de ces véhicules mais sur notre notre économie aussi.

Voici quelques liens de médias locaux pour vous aider a exprimer votre opinion publique.

Cabinets des ministres des transports :

700, boul. René-Lévesque Est,
29e étage
Québec (Québec) G1R 5H1
Telephone: 418 643-6980
Fax: 418 643-2033

500, boul. René-Lévesque Ouest
16e étage
Montréal (Québec) H4Z 1W7
Telephone: 514 873-3444
Fax: 514 873-7886

Journaux :

Le Journal de Montréal –http://www.journaldemontreal.com/contactez-nous
La Presse – http://www.lapresse.ca/contact/
Montreal Gazette – http://www.montrealgazette.com/about-montreal-gazette/contactus.html
Le Devoir – http://www.ledevoir.com/le-devoir/nous-joindre
Le Journal de Québec – http://www.journaldequebec.com/contactez-nous

Television:

CTV Montreal – http://montreal.ctvnews.ca/more/contact-us
TVA Nouvelles – http://tvanouvelles.ca/contact/
CBC News – http://www.cbc.ca/montreal/contact/

Radio:

CJAD – http://www.cjad.com/contactus.aspx
Première Chaine – http://ici.radio-canada.ca/apropos/nous_joindre/stations_regionales/

Que veut dire cette loi pour la communauté?

Il est encore trop tôt pour dire quelles seront les répercussions sur la communauté de voitures modifiées  au Québec. La plupart de ces lois sont déjà en place depuis plusieurs années mais ce n’est que récemment que plusieurs directives spécifiques ont été émises. En étant propriétaire de véhicule modifié, nous sommes tous au courant qu’à un moment ou une autre, nous courrons le risque d’être envoyé à une inspection même si cela était une loi écrite ou pas.

Les agents de police nous représentant en tant qu’agents de l’état, seront obligé d’appliquer ces nouvelles règles même s’ils sont en accord ou pas avec les directives elles-mêmes. Nous devrons avoir du respect à l’égard de ces agents car ils sont ceux qui appliquerons ces règles définies par les bureaucrates, loin des situations vécu du jour à jour.

Étirer des pneus sur des roues plus large est une pratique utilisé afin de monter ces même roue à l’intérieur des ailes d’origine. Cette modification est  appliquée au niveau pratique plus qu’autre chose. Pneu plus large avec des bandes étroites avec parois latérales assurent justement un contact avec surface optimale de ce pneu. Au fur et à mesure que le temps a passé, les conducteurs ont constamment poussé les limites de leurs voitures au point où aujourd’hui, les pneus de grandeur minime sont étiré sur des roues énormalement large. Comme toute autre chose, une exagération de la sorte peut rendre cette pratique plus dangereuse.

Ces quelques personnes qui on étiré les limites ont naturellement donné mauvaise impression pour le reste de notre communauté qui ont simplement voulu suivre les tendances de notre génération.  En étant facilement classé comme les bêtes noires par les fonctionnaires du gouvernement qui ont de plus en plus le réflexe de retirer les libertés individuelles en faveur des grandes solutions pour le gouvernement. Nous sommes maintenait mis dos au mur!

Qu’allons nous faire à partir de la ?

En tant qu’individus impliqué dans la communauté Volkswagen et Audi depuis près d’une décennie, et de voir un grand nombre de modes passé, nous voyons cela comme une opportunité non seulement pour Eurokracy, mais pour tout le Québec dans son ensemble.

Ce qui rend la communauté Euro du Québec si spéciale, c’est que, dans l’ensemble, nous ne suivons pas les tendances ,au contraire on les part! Notre scène est reconnue comme étant l’une des plus célèbres dans le monde entier pour les niveaux élevés de folie, de créativité et de la passion qui provient de ces membres et des garages, et ceci de Montréal, Trois-Rivières, Québec, et partout ailleurs dans la province.

Pendant des années,  nous avons voyagé avec des centaines de vous partout en Amérique du Nord où année après année, notre présence  nous à mérité le titre de “Crazy canadians”en fesant la fête coucher du soleil jusqu’au lever du soleil. Nous construisons des véhicules renommées internationalement présenté dans multiple publications internationales, comme  Performance VW et BMW Performance magazine. Nous gagnons des prix partout au Canada et aux ÉTATS-UNIS, nous avons aussi élargi notre portée dans le monde entier. Nous avons une tel notoriété qu’au lieu de voyager vers d’autres pays pour obtenir la reconnaissance, les étrangers voyagent maintenait à Eurokracy année après année juste pour obtenir un aperçu de ce que nous fessons ici au Québec. Au lieu de suivre les tendances définies par d’autres régions du monde où la qualité est excellente et les températures sont favorable à l’année longue, nous pouvons maintenant être libre de créer nos propres tendances, nos propres valeurs, et de développer notre propre culture.

Nous devrons tous s’unir comme un ensemble pour résister à la tempête jusqu’à ce qu’on puisse voir quel genre de communauté nous deviendrons.

Allons-nous être des moutons, ou allons-nous une fois de plus être les ceux qui feront la différence?

Eurokracy 2015 sera notre terrain d’essai, et de notre part, nous sommes très impatient de voir ce que nous avons tous à afficher. Eurokracy est là pour rester.

Joindre la discussion sur MontrealRacing.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Tags: , ,